Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

racontemoilalecture.over-blog.com

Pour les amoureux de la lecture, des bibliothèques, des livres et des mots. Ce blog soutient les libraires indépendants ainsi que le boycott d'Amazon.

roman

Publié le par Agnès
Publié dans : #Lectures, #Roman

Un mot sur l'auteur

 

Y-a-t-il réellement besoin de présenter Marc Levy ? cet auteur est sujet à polémique, autant aimé que détesté, une chose est sûre, il ne laisse pas indifférent.

 

Pour ma part, j'ai une "relation" un peu compliquée avec son écriture. J'avais adoré Et si c'était vrai..., mais ensuite j'étais tombée de haut avec Sept jours pour une éternité que je n'avais pas du tout apprécié.

 

Des années plus tard, j'ai redonné sa chance à Marc Levy, j'ai lu L'horizon à l'envers et ce fut une belle lecture. Voilà pourquoi je me laisse de nouveau tenter... en espérant ne plus être déçue.

 

Ce que raconte ce livre et ce que j'en pense

 

Parce qu'il veut entrer dans la Résistance, Raymond devient Jeannot. Avec son frère et sa brigade, il entame son combat contre l'ennemi, tous, jeunes, orgueilleux et fiers veulent préserver la France. Résister, ne pas céder, même lorsque tout semble perdu, même lorsque le combat leur arrache des amis, des proches ou les éloigne de leur famille.

 

Sans certitude de réussir ou de survivre, tous ces enfants de la liberté attendent que le printemps revienne...

 

Jusqu'ici, je n'avais lu que des romans de pure fiction de Marc Levy, et il est certain que cette histoire, inspirée par les vies de son père et de son oncle, est bien éloignée de ses écrits habituels.

 

Il m'est toujours difficile de plonger dans cette période de par sa dureté et sa "fraicheur", ici nous sommes vraiment au coeur d'un groupe de jeunes résistants et nous assistons à leurs actions, à leur quotidien.

 

Certes, ce roman est forcément plutôt réaliste, cependant, malgré l'intérêt suscité par Jeannot et sa bande et même si certains moments m'ont touché ou révolté, je reste un peu partagée sur l'ensemble. J'aurais aimé être en totale empathie avec les personnages, il m'a ma manqué un je-ne-sais-quoi dans l'écriture pour être en immersion avec eux.

 

On se doute que les pertes seront importantes, mais apprendre parfois des pages et des pages avant que cela arrive, la mort d'un personnage, n'apporte pas de valeur ajoutée à l'intrigue.

 

J'ai par contre apprécié le fait qu'il soit souligné plusieurs fois qu'il n'y avait pas que des résistants français qui combattaient ici. On oublie encore trop souvent cela, et il est important de s'en souvenir, et de le transmettre.

 

Malgré ces défauts, j'ai aimé ce roman, même si parfois, des passages étaient très durs à lire en raison de leur trop réelle cruauté.

 

Pourquoi lire Les enfants de la liberté ?

 

Avec ce roman, vous êtes au centre de l'action, et la réalité du quotidien d'un groupe de résistants vous frappera en plein visage.

 

Ce n'est pas un livre léger évidemment, et il faut être conscient que c'est certes romancé, mais très fortement inspiré de faits réels.

 

Je salue l'hommage de Marc Levy à sa famille, en espérant que nous n'aurons pas besoin à l'avenir que d'autres enfants de la liberté se sacrifient pour notre pays.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog