Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

racontemoilalecture.over-blog.com

Pour les amoureux de la lecture, des bibliothèques, des livres et des mots. Ce blog soutient les libraires indépendants ainsi que le boycott d'Amazon.

Publié le par Agnès
Publié dans : #Lectures

Un mot sur l'auteur :

 

Sir Arthur Conan Doyle est un auteur écossais, célèbre pour avoir créé le personnage de Sherlock Holmes.

 

Il a des origines normandes (normal que je le mentionne), mais il est également peut-être un descendant des ducs de Bretagne (nul n'est parfait ! oh ça va, je plaisante !!)

 

Il a été médecin puis ophtalmologiste, mais il n'a jamais eu une grosse clientèle... et c'est en attendant des patients qui n'arrivaient pas qu'il a commencé à écrire pour tromper l'ennui.

 

Suite à une série de deuils éprouvants, Conan Doyle s'est beaucoup intéressé au spiritualisme et il a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet

 

Le monde perdu est le premier roman de Conan Doyle mettant en scène le Professeur Challenger, et c'est aussi le plus connu de ce cycle. Ce héros ne semble pas sympathique au premier abord : vaniteux, très irritable et colérique, il sait être très désagréable et en arrive très facilement aux mains, particulièrement avec les journalistes.

 

Mais, voyons tout ceci plus en détail...

 

Que raconte ce livre et ce que j'en pense

 

Trouvé dans un des kiosques installés l'été en bord de plage, ce livre m'a fourni une lecture très agréable et très divertissante.

 

Edward Malone est un jeune journaliste travaillant au Daily Gazette. Il est éperdument amoureux de la jolie Gladys Hungerton. Celle-ci n'est malheureusement pas sur la même longueur d'ondes, elle déclare ne pouvoir tomber amoureuse que d'un homme qui saura faire preuve de courage, voire d'héroïsme.

 

L'amour rendant aveugle, notre jeune héros décide de saisir la première occasion qui se présente : il va se porter volontaire pour une expédition en Amérique du Sud, organisée par le controversé Professeur Challenger. Le scientifique affirme avoir découvert un haut-plateau où auraient survécu des créatures préhistoriques. Accompagné également du talentueux chasseur Lord John Roxton et du Professeur Summerlee, ennemi juré de Challenger, le jeune homme va vivre de merveilleuses et dangereuses aventures...

 

Pourquoi lire Le monde perdu ?

 

J'ai le lointain souvenir d'avoir lu un ou deux Sherlock Holmes, mais honnêtement, je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable.

 

Par contre, dès le début de ce livre, j'ai été emportée par le rythme, l'humour et l'action qui ne retombent jamais. Les passages parlant du Professeur Challenger sont particulièrement réussis. Ce personnage est tellement volcanique, imbu de lui-même, mais également attachant, que j'ai envie de le retrouver dans une autre aventure.

 

Je dois l'avouer, il manque beaucoup d'auteurs "classiques" dans mes lectures, et ce livre m'a donné envie d'en essayer un de temps en temps... mais il faut qu'il y ait de l'action tout de même !

 

Le monde perdu est un roman passionnant, auquel Michael Chrichton a d'ailleurs rendu hommage en écrivant un ouvrage homonyme.

 

Pour un livre écrit en 1912, Le monde perdu est étonnement moderne. Bien sûr, la condition féminine a beaucoup évolué, évidemment, les allusions aux tribus et aux hommes noirs ou mulâtres peuvent à présent choquer, mais le fond de ce roman est essentiel : l'Aventure avec un grand A.

 

Si vous voulez vous plonger dans un Jurassic Park des années 1900 en compagnie de 4 hommes aux caractères bien trempés, n'hésitez pas ! 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog