Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

racontemoilalecture.over-blog.com

Pour les amoureux de la lecture, des bibliothèques, des livres et des mots. Ce blog soutient les libraires indépendants ainsi que le boycott d'Amazon.

Publié le par Agnès
Publié dans : #Lectures, #Thriller

Tout d'abord, je tiens à remercier Babélio ainsi que les Editions Seuil pour l'envoi de ce roman dans le cadre d'une masse critique privilégiée.

 

Un mot sur l'auteur

 

Je vous invite à aller consulter la biographie de Valentin Musso ici

 

Ce que raconte ce livre et ce que j'en pense

 

Au Grand Hôtel, à Cape Cod, Randall Hamilton se réveille dans une chambre luxueuse, mais il ne se souvient de rien. Qui est-il ? Que fait-il là ? Sa mémoire s'est enfuie, et seuls les indices qu'il trouve l'éclairent sur sa vie. Il est apparemment un grand romancier, le plus connu des Etats-Unis, mais alors, pourquoi ne se rappelle-t-il pas de son succès et des livres qu'il aurait écrit ?

 

A Boston, Andy Marzano vivote, il rêve de devenir auteur et essuie des refus successifs. Bien décidé malgré tout à réussir, il commence à fréquenter une jeune fille et trouve son inspiration dans cette histoire d'amour. Jusqu'où est-il prêt à aller pour atteindre son but ? Pourra-t-il justifier son attitude si la vérité éclate ?

 

C'est le troisième roman de Valentin Musso que je lis et si j'avais été déçue par Qu'à jamais j'oublie, j'ai retrouvé dans ce livre ce qui m'avait plu dans Un autre jour.

 

Nous suivons en alternance Randall et Andy, l'un semble évoluer dans un cauchemar éveillé, tandis que l'autre, bien que très jeune (22 ans pour Andy) semble à la fois cynique et désabusé. Entre un écrivain qui ne se rappelle pas du tout avoir écrit une seul livre et Andy, en mal d'inspiration qui se sert sans complexe de la vie de sa petite amie, Abigaël, pour enfin connaître le succès, la lectrice que je suis était bien intriguée.

 

Bien sûr, je me doutais qu'à un moment, les deux histoires allaient se rejoindre, comment ? là était la question.

 

La progression de ces deux récits parallèles m'a donné l'occasion d'émettre plusieurs hypothèses mais je n'ai jamais soupçonné la vérité.

 

J'ai aimé le personnage de Randall, perdu et assez émouvant, il est très sympathique et extrêmement attachant dans sa quête de vérité.

 

Andy est quant à lui peu avenant, sa façon de se servir d'Abigaël, de vouloir atteindre son but sans vraiment se remettre en question... ce n'est pas quelqu'un qui inspire de la compassion.

 

Il est difficile d'en dire plus sans révéler quoi que ce soit de ce roman, cependant, je crois que je préfère lorsque Valentin Musso s'écarte de la réalité pour nous emmener sur un chemin moins évident.

 

Il a de nouveau réussi à me surprendre et à me faire lire jusqu'au bout cette intrigue avec beaucoup de plaisir et d'impatience. J'aurais aimé pouvoir me plonger dedans et terminer rapidement, le temps n'était pas avec moi, j'espère donc que ce sera le cas pour ses futurs lecteurs.

 

Pourquoi lire L'homme du Grand Hôtel ?

 

Les vacances approchent, c'est tout à fait le type de roman à savourer avec le chant des cigales en fond sonore. J'ai pour ma par été conquise par cette histoire. Qui plus est, l'objet est en lui-même très beau avec une très jolie couverture, et aussi un charmant 4ème de couverture.

 

A vous de décider si vous avez envie de découvrir ce qui attend Randall et Andy.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog